Avertir le modérateur

amour

  • La légende de la femme(pour doudoulyon)

    la légende de la femme

    1553738821.jpgUne légende raconte qu'au commencement du monde,
    quand Dieu décida de créer la femme,
    Il trouva qu'Il avait épuisé tous les matériaux solides dans l'homme
    et qu'Il ne disposait plus de rien.
    Devant le dilemme et après une profonde méditation, voilà ce qu'Il fit.
    Il prit la rondeur de la lune,
    les suaves courbes des vagues,
    la tendre adhérence du liseron,
    le tremblant mouvement des feuilles,
    la sveltesse du palmier,
    la teinte délicate des fleurs,
    l'amoureux regard du cerf,
    la joie du rayon du soleil et
    les gouttes des pleurs des nuages,
    l'inconstance du vent et la fidélité du chien,
    la timidité de la tourterelle et la vanité du paon,
    la suavité de la plume du cygne et
    la dureté du diamant,
    la douceur de la colombe et la cruauté du tigre,
    l'ardeur du feu et la froideur de la neige.
    Il mélange ces ingrédients si divers, forme la femme et la donna à l'homme.
    Une semaine après l'homme vint et lui dit :
    Seigneur, la créature que tu m'as donnée me rend malheureux,
    elle requiert toute mon attention,
    ne me laisse jamais seul,
    bavarde intensément,
    pleure sans motif,
    s'amuse à me faire souffrir
    et je viens Te la rendre car JE NE PEUX PLUS VIVRE AVEC ELLE.
    Bien, répondit Dieu et Il prit la femme.
    Une semaine après, l'homme revint et lui dit :
    Seigneur, je me sens très seul depuis que je t'ai rendu la créature que Tu as faite pour moi,
    elle chantait et jouait à mon côté,
    elle me regardait avec tendresse et son regard était une caresse,
    elle riait et son rire était musique,
    elle était belle à voir et douce au toucher.
    Rends-la-moi car JE NE PEUX PAS VIVRE SANS ELLE.
    ....
    P.S.
    Envoie cela à toutes les femmes extraordinaires que tu connais
    et à tous les hommes pour qu'ils ne doutent jamais
    des femmes qui les entourent.

  • Lire pour moi c'est

    Lire pour moi c'est

    Lire c'est effleurer des mots qui me sont étrangers et les laisser devenir intimes.
    Lire c'est s'offrir, allongée sur son lit, un voyage intérieur. Trouver au détour d'une phrase, enfouie, innatendue, cette émotion liée à des souvenirs. Odeurs des jardins, paysage d'une enfance qui sommeillait dans mon coeur. Découverte d'un sentiment, qui peut être empreint de plaisir ou vibrant d'une angoisse irrépressible.
    Lire c'est mettre de la musique sur des mots.Avoir envie de les dire à voix haute, les laissez glisser en moi, me caresser, me séduire. Une belle phrase est une tentation. Elle a le gout du pêché retrouvé.
    Je commence un livre l'air de rien, presque en sifflotant, puis trente pages plus tard, me voilà prisonnière. Impossible de me défaire. j'attends chaque page comme un rendez-vous avec moi, avec l'autre, avec l'Essentiel. J'oublie le temps, j'oublie qui je suis, j'oublie même de chercher la suite de l'histoire.Seul m'importe le voyage entre les mots, la vague qui déferle, le souffle qui se raréfie, le coeur qui cogne.
    Et puis parfois, le rire qui surgit, le spectacle de la vie qui s'installe, déroulant pour vous seul le bruissement des humeurs, et les éblouissements du coeur.
    Lire c'est se détourner de soi, prendre le temps d'observer en silence, ce que la trépidence du monde vous empêche de voir.
    Mais un livre réussi est aussi un risque. Celui de vous mettre au centre d'un drame qui ne vous appartient pas, mais continue à résonner dans votre mémoire pendant des jours.
    La lecture est un acte qui demande effort   et  réflexion,  mais finit par être une dépendance, qui vous éloigne de la solitude et vous rapproche de l'Amour.

  • miettes d'amour à la Saint-Valentin

    J’ai une chose très importante à te dire. Tu as laissé des miettes dans mon lit

    ce matin. Je suis en train de les manger, une après l’autre.

    Ce sont les meilleures miettes du monde.

    Mais je vais en garder une. Je la mettrai sous verre, et de temps en temps, je

    la regarderais droit dans ses yeux de miette, et je lui dirai : tu es la miette du

    matin où j’ai découvert que j’étais amoureux, tu es la plus belle miette du

    monde.

    Georges ton petit pain au levain

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu