Avertir le modérateur

  • Je suis

    Je suis le souffle des mots
    Je suis la princesse du Temps
    Je suis la rose du Vent
    Je suis la nostalgie du Poème.

    Je suis la tendresse d'un regard
    Je suis la douceur d'un baiser
    Je suis l'éphémère plaisir d'être
    Je suis la langueur du printemps
    Et la haine de l'hiver

    Je suis mon passé aux jardins secrets
    Je suis la mémoire de ma mère.
    Je suis l'inépuisable faiblesse de mon corps
    Je suis la vitalité renaissante de mon âme.
    J'étais la liberté, je suis la maladie.

    Je suis le témoin d'un monde qui va mal
    Je suis celle qui fait des compliments
    Et qu'on regarde de travers
    Je suis celle qui n'aime que les élans.

    Je suis celle qui dit oui à la Vie
    non à la Mort
    non au Silence
    non à l'oubli
    non à l'Indifférence
    non à la Solitude

    Je suis mon Nom.

  • Etre ou mal être

    Il y a plein de romans qui dorment dans ma tête.
    Cette petite phrase d'où vient-elle? L'ai je lu un jour? Ou bien écrit puis oublié.
    Si c'était la phrase de quelqu'un d'autre, je serais donc une "voleuse". Usurpation d' identité, ou pauvre auteur sans imagination?
    Aucune de ces sanctions ne m'alarmerait. Le pire serait que l'on m'enlève le droit d'écrire et de parler "librement".
    Que serais je sans "mes mots", ces bouts de moi qui sont comme des tissus de peau, qui racontent ma vie, et ses îlots de rêve .
    Être ou mal-être?
    Moi, émoi, bouleversement des mois. Des feuilles de temps qui forment les années, où tout se superpose, s'entrechoque, se rature, se fracture, se remet, s'érode,ou ressurgit dans l'étincelante brillance de la mémoire.
    Une fulgurance dans un océan d'oublis. Un peu comme ses instants que l'on guette au cas où le bonheur passerait par là et vous verrait.
    A chacun son tour, à chacun son jour. Merveilleuses rencontres qui furent aussi bien un regard qu'une voix ou un simple sourire.
    La plus belle croisée des chemins étant celle des mains.
    Jamais je n'oublierais ces instants furtifs où la main de l'Autre m'a frôlé, innocente même dans son Désir.
    L'imprévu d'une rencontre est le plus beau rendez-vous. Parfois le seul. Mais il ne s'oubliera pas.




    Écrire, parler, la même énergie pour exister au delà des chemins balisés pour faire émarger cet être d'exception qui est en chacun de nous, en attente d'un destin que nous traçons à travers nos pensées, nos manques, mais aussi notre euphorie, l'ivresse de pouvoir exister ailleurs, dans les âmes, les cœurs, là où vibrent les secrets,et les caresses inavouables qu'on ne saurait jamais nous prendre.
    Amants de mon écriture, je voudrais vous rendre hommage. Combien de vous m'ont fait exister, alors que je me perdais encore une fois sous la lame de la solitude.
    Amants de mon écriture c'est à mon tour de vous dire que je vous aime.

    |

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu