Avertir le modérateur

  • citation de la lettre evene

    N'acceptez aucun compromis. Vous êtes tout ce que vous avez.
    [ Janis Joplin ]

  • Danser dans le vent

    • Répondre en citant
    • Editer/Supprimer ce message
    • Supprimer ce message

    Danser dans le vent

    Message elisabetha Aujourd'hui à 8:26

    4 fois vingt quatre heures, et je reviens neuve, tous les scories du quotidien balayées par le vent marin et glacial!

    Une chambre avec vue sur la mer! encore une fois renaitre à cette rumeur des vagues, qui est pour moi le commencement du monde! ce bruit qui me fait toujours penser au cœur de votre enfant quand il est dans votre ventre, et qu'on vous le fait entendre! la vie qui n'est pas encore apparue et qui pourtant vous bouleverse déjà. La préscience de la maternité. La mer est pour moi la présience de la vie!
    tant pis si le mot n'existe pas ainsi, il traduit trop bien ce que je ressens pour le changer.

    Avec cette folie du vent qui m'a secouée comme un grelot, et fait trembler tout mon corps, haleter mes poumons, comme au bord d'un accouchement, je me sens toute neuve, purifiée par cet élan de puissance de la nature, même hostile. Le vent m'emporte avec lui loin des petits malheurs ordinaires!
    Et que dire de ce ciel étoilé qui brillait de mille feux, sous mon regard ébloui, si semblable au ciel de mon enfance, quand la vie n'était qu'éclat, et attente de "devenir"..


    La dernière journée fut un peu comme une carte postale, avec un ciel bleu, apaisé, une température douce, comme celle d'un printemps qui s'éveille, une mer calme, où venaient s'échouer des vaguelettes qui ressemblaient à un sommeil d'enfant, une berceuse qui arrêterait le temps, pour pouvoir s'abandonner à ses rêves.

    Seul le vent(encore lui) manquait au paysage, pour que mon sentiment de liberté soit à l'image de ce bonheur que j'ai ressenti quelques heures, incrusté dans mon regard, jalousement intime, un bonheur d'être présente au monde que je ne veux ni ne peux partager, tant j'ai besoin qu'il ne soit qu'à moi et que moi.

    Ces escapades marines sont pour moi une renaissance nécessaire. Oublier tout ce qui fait le quotidien de mes maux. Oublier la frustration, l'intolérance, et sa difficulté à vivre le présent, quand on a le cœur à l'envers et le visage tourné vers les nuages, tandis que vos pas vous entrainent vers la chute.


    Fermer les yeux et danser dans le vent, voilà le souvenir que je rapporte dans les valises de ma mémoire!
  • j'ai vu briller des fleurs dans tes yeux

    J'ai vu briller des fleurs dans tes yeux
    Des fleurs mauves et bleues
    Bravant le bord des cils
    Et des soleils éclatés
    Las de rêves sensibles...

    Il y avait la vie au bord d'un gouffre
    Il y avait l'amour qui ne vous souffre
    Et le blanc manteau du désespoir
    Et le ciel rouge de certains soirs.
    Il y avait la gloire de tous tes jeux maudits
    Et toutes ces fêtes saoulés à l'alccol de l'ennui.
    Il y avait ton silence orgueilleux
    Et mon cri courageux.
    Je déroulais des tapis de caresses
    Pour y cueillir ta tendresse
    Et je berçais ton coeur
    De toutes ses chansons tristes
    Qu'écrivent les pages sombres des artistes
    Sur la fantaisie des femmes...

    Et toi tu me jouais le mélodrame
    Mon comédien qui n'a jamais eu de larmes
    Que pour les histoires des autres.
    On s'inventait des hôtes
    Qui partagaient notre âme esseulée...
    De quelle main m'as tu créée?
    De quel regard t'ais je deviné?
    On s''est retrouvés un jour
    Nus et faisant l'amour
    Et j'ai couru vers ton cri
    Et j'ai voulu d'autres nuits
    A mourir dans tes yeux
    Pour la grâce étrange
    De ces belles fleurs bleues.

    A Vicky

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu