Avertir le modérateur

  • Le sourire de Raphael

    Raphael sourit à Laura. C' est dix ans de leur histoire que Laura reçoit ainsi, comme une brise légère où bruissent ses souvenirs et leurs instants de bonheur.
    Laura sourit à Raphael. Il y a dans son sourire à elle plus de douceur, un peu de tristesse, beaucoup de nostalgie. Laura renvoie à Raphael ses blessures irisées par le temps, qui racontent les départs, les moments de séparations, les aller retours dans leur couple, avec les compromis qu'elle a du accepter pour ne pas le perdre.
    Le sourire de Raphael est léger. Il a mauvaise mémoire. Il a oublié qu'il a fait souffrir Laura ou il ne l'a jamais su.
    Aujourd'hui Raphael est heureux. Il vient d'atteindre son demi siècle, il a réussi sa vie. Un travail où on reconnait ses talents, deux enfants déjà élevés, une petite fille qui reste pour lui sa part de jeunesse.
    Sentimentalement il a tout connu, tout accepté. Avoir aimé sa femme, puis adoré sa maîtresse sans quitter personne.Avoir aussi reçu tous les hommages de ces femmes inconuues qui le courtisaient, avec une discrétion attendrissante. Comme Laura c'était de son sourire qu'elles étaient amoureuses.
    Un sourire qui dessinait une bouche si parfaite, et qu'elles recevaient comme une caresse.  Un instant de lumière comme des petits cristeaux faisait s'emballer leur coeur, laissant tournoyer un impératif besoin d'amour.
    Le sourire de Raphael n'était jamais de politesse. Il n'y avait en lui ni jeu ni duperie. C'était juste un joyeau,un reflet de soleil, le parfum d'un commencement.

  • citation de la lettre evene

    La vie, c'est peut-être cela, un rêve terrifiant. «
    [Joseph Conrad]

  • essences

    essences(poésie)

    9c36ee3c22ad97aa86643abe65d15773.jpg

    Dans son désir de rester jeune

    Il  y avait ce rêve

    D'éternelle innocence.

    Echapper aux rides,
    A l'attente, à l'abscence.
    Faire seulement
    Scintiller l'apparence.

    Attirance
    Sillons de volupté
    Que creusaient sa beauté
    Quand elle offrait
    Sa nonchalance.

    Un parfum d'indécence
    Sur sa poitrine nue
    Un zeste d'indolence
    Dans son regard d'amante
    Où brillait encore

    Cet air de jouissance

     

    Qui au plaisir
    L'avait ravie.

    Femme fleur, fruit défendu

    Aux langueurs asservie.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu