Avertir le modérateur

  • on ouvre

    On ouvre le parapluie sous la musique de la nuit
    On ouvre le parachute sous le ciel de l'enfance
    On ouvre un regard sur la main qu'on vous tend
    On ouvre la danse sous les balcons de l'amour
    On ouvre la nuit au jour qui s'en va
    On ouvre le plaisir à la jouissance qui vient
    On ouvre le cri à celui qui ne vous entend pas
    On ouvre l'imagination à tous les saints d'esprit
    On ouvre à tous les fous une guerre.
    On ouvre  le sable sous nos corps
    On ouvre la mer au vaste hyménée
    On ouvre des caresses de pierre au coeur durci d'indifférence
    On ouvre des chansons d'entreguerre aux gens d'autrefois
    On ouvre des pages au livre de la vie
    On ouvre des mystéres pour être plus secret
    On ouvre des chaînes pour blesser la liberté
    On ouvre des châles pour pleurer quelques larmes
    On ouvre des balles au ventre des fusils
    Onouvre des rêves aux tourments de la haine
    On ouvre des fleurs sur des champs de béton
    Mais on ouvre l'interdit à tous les interdits
    Et l'enfer tournoie sous nos yeux indécents
    Et l'étreinte du diable traverse nos jeux
    On n'aura plus de paix nulle part.

  • il pleut

    Il pleut

    Lundi: Il pleut. mais les parapluies sont rouges et les femmes aussi.  Sont-elles rouges de colère  ou de plaisir? Ou le sont elles seulement en traversant la rue quand le feu rouge se refléte sur leurs peaux mouillés?

    Mardi: il pleut. Les étalages du marché ruissellent de tomates suaves, de coeurs d'artichaut et de choux-fleurs rêveurs.

    Mercredi: il pleut. Les enfants ne pourront pas faire du foot.  Ni du roller. Le parc est désert je suppose. Il reste pour se consoler l'odeur du chocolat devant les boulangeries. Et les crêpes au rhum et les baisers de Stanley.

    Jeudi. Il pleut. Je suis seule chez moi. J'ai plein de souvenirs pour m'occuper. Et j'attends toujours l'amour au coin du feu.

    Vendredi: il pleut. C'est le jour des amants que le samedi sépare. C'est le jour des départs dans les résidences secondaires. Où l'on va humer l'herbe mouillée.

    Samedi: il pleut. C'est le jour des pères qui habillent leurs fils et plus tard dans la nuit c'est le jour des maris qui attendent leur plaisir parce que la semaine est bientôt finie.

    Dimanche: la pluie s'est mis en grève. Alors je ne m'y retrouve plus. Il y a des mâteurs avec des grands sourires, des poussettes qui croissent entre vos pieds et des gros paniers au marché . Au marché.

     

     

  • comme

    Comme une fleur  des villes
    Comme une fille des ILS

    Comme un soleil de nuit
    Comme une lune d'ennui

    Comme une danse
    Comme unparfum
    Comme un secret

    Comme le Temps des Heures
    Comme un air de langueur

    Comme le rêve caressé
    Comme la peau lassée

    Comme un ciel se déploie

    Comme  elle ne dit pas Merci
    Comme elle ne dit pas bonjour

    Comme elle a le coeur qui rit
    Comme elle est une femme
    Comme elle est Femme

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu